11 janvier 2022

Processus d’apprentissage auprès des Seniors

En août dernier, nous vous avions donné des nouvelles de la e-plateforme du cœur : une communauté d’entraide développée pour les clients, bénévoles et salariés du Réseau APA afin de maintenir le lien social. Aujourd’hui, zoom sur le travail réalisé avec l’Université de Haute Alsace (UHA) et les étudiants en Science de l’Éducation et de la Formation afin de favoriser l’apprentissage auprès des Seniors.

Projet UHA/Facilien

Phase n°1 : initiation de processus d’apprentissage

Facilien, Marie Meyer, salariée du Réseau APA et doctorante Cifre de l’UHA, et le Professeur Dominique Kern, Responsable Pédagogique du Master Sciences de l’Éducation à l’UHA, ont monté un projet avec les étudiants en 3ème année de Licence et en 1ère année de Master.

De septembre à décembre 2020 : les étudiants en Licence ont créé des articles sur le divertissement, l’intergénérationnel, le numérique et les arts manuels. Ainsi, l’objectif était de créer des publications permettant aux membres de la e-plateforme du cœur d’acquérir des connaissances. Les ressources (liens Internet, quizz, etc.) ont permis au lecteur, le cas échéant, d’aller plus loin dans l’approfondissement des thématiques. L’objectif a été d’apporter un support pour des activités d’autoformation.

Le tout, accompagné d’un challenge de taille : adapter la rédaction aux différents publics de la plateforme (novices comme confirmés, jeunes et moins jeunes, dans la vie active comme retraités).

Phase n°2 : analyse et feedback des usagers

En janvier et février 2021, Facilien a initié, organisé et managé un travail d’analyse des publications des étudiants, ceci avec un groupe pilote composé d’étudiants en Master et des bénévoles du Réseau APA. Le but était ici de confirmer la cohérence entre les messages transmis et leurs perceptions par les usagers.

Des rencontres riches d’échanges et d’apprentissage intergénérationnel car « les jeunes apprennent au contact des aînés et inversement ».

Phase n°3 : approfondir

De septembre à décembre 2021 : présentation du projet à un nouveau groupe d’étudiants en 3ème année de Licence en Science de l’Éducation. Suite aux expériences de l’année précédent, l’objectif a été de pousser davantage les procédés à l’autoformation par l’intégration plus systématique des ressources et générer des interactions avec les usagers. Pour exemple, les sujets suivants ont été développés :

  • l’écologie,
  • les gestes de premiers secours,
  • la lutte contre l’isolement,
  • ou encore les fleurs. Sujet demandé par les membres de la e-plateforme du cœur et qui a apporté une touche de légèreté, bienvenue dans le contexte actuel.

De plus, les ressources élaborées par les étudiants ont été par exemple des tutoriels vidéos, quizz, questionnaires, sondages et également des mots croisés. Ces supports ont permis de veiller à la compréhension, la plus-value ressentie et l’acquisition de nouvelles connaissances des usagers ; tout en stimulant l’envie d’aller plus loin dans l’approfondissement des thématiques.

Alors, l’apprentissage chez les Seniors : c’est possible ?

Être à l’écoute des Seniors

Le point essentiel est d’aller à la rencontre des Seniors afin de comprendre au mieux leurs attentes. En effet, écouter et prendre en compte leurs besoins et suggestions est primordial afin que l’impact des communications soit efficient.

Ainsi, les étudiants, accompagnés par l’encadrement (Facilien et l’UHA), ont pu structurer les articles via les échanges avec le public. En parallèle, le Professeur Kern a mis à disposition un support important intitulé « trame didactique ». Celle-ci a permis d’intégrer les différents aspects à la construction didactique de la communication ; afin qu’elle soit la plus adaptée aux lecteurs.

C’est pourquoi, les étudiants devaient réfléchir, en amont de la rédaction des articles, aux questions suivantes :

  • Définir le public cible : à qui s’adresse la communication prioritairement ? Quelles sont les particularités de ce public ? Et comment faire pour qu’il se reconnaisse et se sente concerné ?
  • Le sujet abordé nécessite-t-il des prérequis spécifiques chez les destinataires : savoirs préexistants et/ou accomplissement d’une autre activité ?
  • Quelles sont les compétences visées et les objectifs d’apprentissage : qu’apporte concrètement l’article aux usagers ? Que peuvent-ils faire avec ? Comment il peut leur être utile ?

L’autoformation concrètement

L’élaboration des articles vise à stimuler l’intérêt des membres de la e-plateforme du cœur, et soutenir des processus d’acquisition de connaissances voir le développement de compétences, y compris pour un changement des usages :

  • Si la thématique vise la construction et l’entrainement de capacités (savoirs faire, savoir procédurales) : elle permet alors aux Seniors de mettre en application les acquis de connaissances. Les étudiants se devaient donc de proposer une activité pour accompagner leurs propos ; à l’aide d’un tutoriel PDF ou d’une vidéo explicative par exemple.
  • Toutefois, si le sujet développé vise une modification des usages (savoirs être, comportement face à une situation) : elle génère alors une autoévaluation permettant aux Seniors de mesurer leurs acquis en termes d’attitudes.

Les plus-values du projet

Sur l’ensemble du projet, on relève un apprentissage du côté des usagers comme des étudiants.

En effet, les premiers soulignent la qualité des publications, le choix des thématiques et le gain de compétences. Les étudiants, d’abord perplexes d’être au sein d’un projet ancré dans la réalité, et non un cas pratique d’école, ont relevé le challenge ! Travailler et être en contact d’un vrai public fut bénéfique pour s’ajuster, s’améliorer et gagner en confiance.

En 2022, le projet se poursuit avec des articles sur le thème de la santé avec le soutien de professionnels (infirmières et gériatres). To be continued…

Partager l'article
Actualités, Facilien, Séniors

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *