11 janvier 2016

Découvrez les principales mesures de la loi d’adaptation de la société au vieillissement

La loi concernant l’Adaptation de la Société au Vieillissement est entrée en vigueur au 1er janvier 2016. Les modalités de la mise en place des différentes mesures seront précisées par des décrets, mais pour l’heure, découvrez les principales mesures prévues par cette loi.

article loi ASV

La loi d’adaptation de la société au vieillissement, une réponse à la transition démographique de la France

Du fait de l’augmentation de l’espérance de vie, le nombre de personnes âgées est en hausse et continuera d’augmenter au cours des prochaines décennies. Le vieillissement de la population française fait ainsi apparaître de nouveaux enjeux et problématiques : comment encadrer et accompagner les personnes âgées dans les difficultés rencontrées (pertes d’autonomie, dépendance...) dans l’avancée en âge ?

Comme son nom l’indique, la loi d’adaptation de la société au vieillissement a ainsi pour objectif d’accompagner et organiser la transition démographique actuelle au travers de différentes mesures.

Les principales mesures prévues

Revalorisation de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

  • 375 millions d’euros seront alloués à la revalorisation de l’APA afin de permettre aux bénéficiaires d’augmenter le nombre d’heure d’aide et réduire leur participation financière, voir même l’annuler pour les personnes touchant l’Allocation Personnalisée de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA). Cette mesure répond à l’un des voeux les plus chers des personnes âgées : rester chez soi le plus longtemps possible.

Soutien aux proches aidants : droit au répit

  • 4,3 millions de personnes aident une personne âgée à domicile. Grâce à cette mesure, les proches aidants pourront se voir accorder un « droit au répit », une aide annuelle de 500 euros qui pourra permettre à la personne dépendante d’être accueillie temporairement dans une structure ou de bénéficier d’heures d’aide à domicile supplémentaires.

Renforcement des obligations d’informations sur les prix pour favoriser la comparaison entre différents établissements

  • Les personnes n’étant plus en mesure de rester chez elles n’ont pas été oubliées puisque la loi prévoit le renforcement des obligations d’informations sur les prix pratiqués en maisons de retraite, et ce quel que soit le secteur (publics, associatifs et privés). Cette mesure facilitera les comparaison entre différents établissements. De même, l’ensemble des établissements du territoire sont recensés sur le portail  www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr, lancé par le ministère en juin dernier.

 

Pour bien comprendre les enjeux de la loi d’adaptation de la société au vieillissement, découvrez les nouvelles mesures détaillées sous une autre forme au travers de l’infographie réalisée par le gouvernement : loi_adaptation_vieillissement infographie du site gouvernement.fr
Source de l’infographie : gouvernement.fr
Partager l'article
Séniors

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *