31 juillet 2019

Logements pour séniors : quel habitat de demain ?

Une maison représente plus qu’une simple logement : sécurité, stabilité, souvenirs familiaux… C’est pour cela qu’une grande majorité des seniors souhaite vieillir à domicile. Néanmoins, pour prévenir la dépendance, il faut souvent faire des changements en terme d’équipements. Il faut donc repenser la manière dont on crée les logements pour qu’il puissent s’adapter aux besoins de tous. De nouveaux concepts autour de l’habitat changent notre vision des logements pour séniors. De l’habitat connecté, au village de séniors en passant par la résidence de services : quelles sont les évolutions à attendre pour l’habitat de demain ? 

 

femme senior à la fenêtre

 

 

Des aménagements simples  : l’idée d’un logement évolutif 

 

De plus en plus de solutions ultra technologiques se développent dans le domaine du logement pour séniors. Certaines innovations peuvent améliorer le quotidien comme par exemple des capteurs à la porte d’entrée qui éteindraient automatiquement les plaques de cuisson lorsque l’on sort de l’appartement. Il faut s’attendre au développement de plus en plus d’objets connectés au sein de l’habitat sénior

Mais parfois des idées toutes simples peuvent simplifier la façon dont on vit : cela peut être le cas d’objets design et fonctionnels. Par exemple, le simple fait de créer un meuble communiquant entre la salle de bain et la chambre peut simplifier la tâche de la lessive. La disposition et la taille des pièces ont aussi leur importance. Un plus grand couloir d’entrée peut par exemple permettre une plus grande place pour poser ses courses, lacer ses chaussures et prévoir de l’espace de rangements. Ces astuces simples peuvent alors améliorer la qualité de vie d’un sénior. 

 

Mettre en place de services et maintenir le contact humain 

 

Différentes formes de logements avec différentes offres existent aujourd’hui sur le marché. La tendance est aujourd’hui notamment aux résidences de services qui sont au nombre de 728 en France. Cela permet à des séniors d’organiser leurs journées plus simplement en ayant accès rapidement à plusieurs services tels que le restaurant, le ménages, certaines démarches administratives… Mais instaurer des services ne suffit pas à maintenir le lien social et humain. 

D’autres type d’habitat comme le logement intergénérationnel ou les colocations de séniors émergent. Cela permet de maintenir le lien social, le contact entre voisins sans stigmatiser et enfermer les séniors. Cela peut être une belle alternative pour ceux qui préfèrent la cohabitation. 

Le logement doit donc s’adapter aux besoins des personnes âgées pour prévenir les risques et simplifier le quotidien. Mais pourquoi ne pas penser un habitat évolutif qui s’adapte à tous au cours de la vie, jeunes et séniors confondus ?

Partager l'article
Domotique, Séniors

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *