14 août 2019

Le progrès de la télémédecine

Remboursées depuis septembre 2018, ce sont déjà 32 000 téléconsultations qui ont été effectuées en France. Si ses débuts ont été plus timides que prévus, la télémédecine est désormais une pratique de plus en plus courante : un progrès qui pourrait bien s’élargir dans de nombreux domaines. Alliant nouvelles technologies de l’information et prestations médicales, la télémédecine est une pratique qui présente de nombreux avantages et qui tend à se développer. Celle-ci ne se limite d’ailleurs pas aux téléconsultations puisqu’elle comprend aussi télésurveillance, téléexpertise, téléassistance et régulation. 

 

e-santé

 

 

Une pratique bénéfique dans de nombreuses situations 

 

La prise en charge par l’assurance maladie des actes de télémédecine dénote de la volonté du gouvernement et du Ministère des Solidarités et de la Santé d’encourager cette pratique. Elle paraît être la solution à de nombreux problèmes et pourrait faciliter la vie de certains patients. On peut notamment penser ici aux personnes âgées, isolées, ou à mobilité réduite. L’objectif pour le Premier Ministre est d’ailleurs d’équiper la totalité des EHPAD en France d’ici 2020. Le déploiement de la télémédecine pourrait donc à la fois permettre de pallier aux déserts médicaux, mais aussi de désengorger les services d’urgence.  C’est un un réel progrès en matière de santé et de politique territoriale. 

 

Certains freins subsistent 

 

Toutefois, on ne peut pas faire n’importe quoi en matière de télémédecine. Il existe des règles à respecter qui pourraient décourager certains patients. Per exemple, il faut avoir vu son médecine traitant une fois au moins au cours des douze derniers mois. La téléconsultation ne s’applique donc que dans certains cas et ne peut pas toujours remplacer une consultation réelle. De plus, ces actes peuvent aussi créer de l’appréhension de la part des patients. Certains craignent la déshumanisation des pratiques médicales et la perte de lien social. Enfin, c’est une pratique encore parfois méconnue, ou difficile à réaliser chez les personnes n’ayant pas accès au numérique, ou novices en la matière

 

La télémédecine se développe et va de pair avec d’autres enjeux en matière d’e-santé, et de politique territoriale.  A terme, son déploiement devrait permettre d’améliorer la prise en charge des patients et proposer un accompagnement plus efficace. 

Partager l'article
Actualités, eSanté

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *