28 janvier 2015

[Infographie] Un logement connecté peut-il améliorer la qualité de vie des Seniors ? Comment ?

Dans notre précédent article nous vous présentions les attentes des français en matière d’objets connectés. Mais entre attentes et réalité des faits il y a parfois un grand fossé.

Aujourd’hui nous allons donc nous intéresser plus concrètement aux usages et apports de la domotique et des objets connectés dans les logements des personnes âgées.

Qu’est-ce qu’un « logement connecté » ?

Il s’agit d’un logement qui intègre des objets intégrant des technologies communicantes. Ces objets connectés ont pour mission d’automatiser certains usages et ainsi offrir davantage de confort, de sécurité ou d’économie d’énergie.

Tout cela vous paraît encore bien trop abstrait ? Ne vous inquiétez pas, cet article et l’infographie réalisée par notre partenaire Hakisa.com et la société Hager devraient vous aider à y voir plus clair.

infographie objets connectés dépendance

Plus concrètement et plus schématiquement les objets connectés sont le plus souvent des objets destinés à mesurer ou repérer certains facteurs (fuite de gaz, fuite d’eau, chutes, cambriolage…) et à alerter une personne tierce adaptée lorsque les situations à risques se présentent.

La santé et la sécurité sont d’ailleurs les deux premiers usages des objets connectés plébiscités par les personnes âgées de plus de 55 ans. Voici quelques exemples d’objets connectés que vous pourriez choisir d’intégrer à votre domicile :

  • Dans le domaine de la santé : capteur d’activité, capteur de chutes, pilulier connecté..
  • Dans le domaine de la sécurité : contrôle centralisé et sécurité des installations, capteur d’incendie et d’inondation, alarme cambriolage…

Peut-être votre logement est-il déjà connecté sans que vous le sachiez ? Cela serait par exemple le cas si vous avez une alarme anti-cambriolage reliée à un opérateur de surveillance.

Les apports d’un logement connecté pour les personnes âgées

Les objets connectés présentent de nombreux avantages, notamment pour les Seniors. En effet, l’avancée en âge s’accompagne souvent d’une perte d’autonomie progressive. Les services à la personne, bien qu’indispensables ne sont alors pas toujours suffisants pour rassurer les familles et aidants à chaque instant du jour et de la nuit.

Ainsi, les objets connectés peuvent permettre de prolonger le maintien à domicile des Seniors dépendants ou malades. 57% des français envisagent d’acquérir un objet connecté dans le domaine de la dépendance et 49% des français sont intéressés par un système d’alerte en cas de comportement inquiétant.

Le marché des objets connectés portent les espoirs et la confiance de nombreux français. 62% pensent aménager leur logement d’ici 5 ans : les boomers pour améliorer leur confort et garantir la sécurisation de leurs biens, tandis que les Seniors plus âgés l’envisagent eux pour faciliter leur maintien à domicile.

La lecture complète de cette infographie vous donnera encore davantage de détails à ce sujet :

infographie seniors logement domotique

 

Partager l'article
Domotique, Séniors

Articles similaires

1 commentaire

beaucoup de personnes sont inquiètes sur le plan sanitaire de toutes ces ondes émises dans un logement connecté ,car si il faut bien admettre que, pris isolément, le niveau du champ électromagnétique de chaque dispositif connecté est certes très faible , le problème de ces ondes électromagnétiques , c’est qu’ elles se rajoutent à toutes celles déjà émises dans la maison (wi-fi etc.) , avec des risques potentiels donc majorés de « brouillard électromagnétique » pernicieux : « La prévention des risques des champs électromagnétiques » :http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=126&dossid=338

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *