24 mars 2022

Comment lutter contre l’illectronisme ?

Selon l’Insee, 17% de la population française est concernée par l’illectronisme. La crise sanitaire a accentué cette problématique : l’accès au numérique, et les compétences que ce dernier requiert, sont plus que jamais indispensables au quotidien des Français.

L’illectronisme

De quoi s’agit-il ?

L’illectronisme est la difficulté, voire l’incapacité, à utiliser les appareils numériques et les outils informatiques en raison d’un manque ou d’une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement.

Plan de relance de l’État

Point de situation

Pour agir contre l’incapacité à utiliser des appareils numériques, l’État privilégie la formation pour les aidants numériques et les citoyens.

En effet, le numérique faisant partie intégrante de notre quotidien, l’État consacre 250 millions d’euros en faveur de l’inclusion numérique (voir la vidéo ci-dessous) : Ilectronisme_vidéo du gouvernement

Ce budget est en partie alloué aux acteurs qui fournissent des solutions d’accompagnement au numérique, comme :

Aidants Connect

Zoom sur le service Aidants Connect : service public numérique gratuit destiné aux aidants professionnels, en particulier les travailleurs sociaux et les médiateurs numériques. Il s’agit d’un projet porté par l’ANCT (Agence Nationale de la Cohésion des Territoires) et soutenu par la DINUM (Direction Interministérielle du Numérique).

Ainsi, cet outil permet de :

  • sécuriser juridiquement les aidants (confidentialité et sécurité des données) grâce à la constitution de mandats avec les usagers,
  • faciliter l’accomplissement des démarches en ligne à travers les comptes France Connect des usagers,
  • favoriser un accompagnement humain pour toutes les personnes qui ne peuvent pas effectuer leurs démarches en ligne.

Solidarité Numérique

Partager l'article
Actualités, Facilien

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *