17 février 2022

Visioconférence : outil indispensable mais source de fatigue

La visioconférence a été adoptée par tous, dans nos vies personnelles comme professionnelles avec la généralisation du télétravail. Cet outil a permis de rassembler et de maintenir les liens entre les Hommes, là où le Covid-19 nous a contraint à nous isoler. Toutefois, on en ressort bien souvent fatigué. Zoom sur des conseils simples à mettre en pratique pour se préserver.

Télétravail et visioconférence

Étude sur l’échelle de l’épuisement et de la fatigue

EUROGIP, centre de ressources sur les risques professionnels en Europe, a relayé une étude réalisée par des chercheurs des Universités de Göteborg (Suède) et de Stanford (USA) qui se sont intéressées à la fatigue résultant des visioconférences.

Aussi, deux causes principales en sont ressorties :

  1. La fréquence, la durée et la rapidité des réunions génèrent un niveau de fatigue plus élevé.
  2. La fatigue est associée à des attitudes négatives envers les réunions.

Décryptage

Les réunions en visioconférence demandent une attention soutenue et donc un effort mental sur une durée importante et continue. Le fait de devoir regarder la caméra tout au long d’une visioconférence peut être source d’épuisement ; là où une réunion en présentiel permet de poser son regard ailleurs.

Nous rencontrons également des problèmes techniques (image qui se fige, coupure vidéo et/ou audio), qui nous contraignent à gérer un imprévu, ce qui engendre du stresse. Ceux-ci favorisent donc à un état de fatigue plus avancé.

De plus, quand on participe à une réunion en ligne, et qu’on ne doit pas intervenir, on peut être tenté de faire une autre tâche en parallèle (répondre à un mail, couper sa caméra pour téléphoner…) pensant gagner du temps. Toutefois, ne pas être concentré sur une action à la fois est également source d’épuisement car amoindri la concentration et la capacité à retenir ce qui est dit.

Enfin, on relève le manque de relations sociales. La réunion en distanciel prive des échanges conviviaux post-meeting comme un simple café où quelques mots échangés en rejoignant nos voitures ; qui permettent un relâchement bénéfique au corps et à l’esprit.

Conseils pour lutter contre la fatigue

4 recommandations pour votre bien-être

  1. Planifier les visioconférences au bon moment : le meilleur créneau serait à 13h30. Nous sommes censés être reposé après la pause repas, ce qui permet une concentration sans trop d’effort. À noter : le moment le moins propice est en fin de journée car la fatigue s’est accumulée au fur et à mesure de la journée.
  2. Couper votre micro si vous n’intervenez pas : cela permet de réduire les distractions sonores qui viennent parasiter l’attention. Des sons extérieures à la visioconférence sont également désagréables, voir déstabilisants, pour la personne qui anime la réunion ; qui peut notamment « perdre le fil » de son discours car distraite.
  3. Couper votre caméra si vous n’intervenez pas : lors des visioconférences, on est confronté à son propre reflet, ce qui n’est pas le cas habituellement. Aussi, le regard va se placer naturellement sur notre visage, ce qui augmente le nombre de stimuli susceptibles de distraire.
  4. Prévoir des pauses : lors d’une réunion en distanciel un peu trop longue, il est important de faire des pauses. De même, il faut éviter de passer d’une visioconférence à une autre. En effet, prendre quelques minutes pour se lever, marcher et poser son regard sur autre chose que l’écran est vivement recommandé. Les moments de pause ne sont pas du temps perdu car ils sont bénéfiques au bien-être et donc à la productivité !

Une nuance concernant la caméra

Il ne faut pas systématiquement couper la caméra car l’image participe à créer du lien entre les participants d’une réunion. Un sourire échangé fait également du bien au moral.

Aussi, voir les différents interlocuteurs permet de s’impliquer plus facilement dans la conversation et accentue le sentiment d’appartenance à un groupe. Dans ces conditions, être attentif est plus aisé car demande moins d’efforts. En conclusion, allumer la caméra oui, mais avec modération.

Partager l'article
Actualités, Facilien

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *