23 janvier 2019

Le lien intergénérationnel : un concept qui profite à tous  

Aujourd’hui, chaque génération est catégorisée sous un terme bien précis : génération X, Y, baby-boomers. Ces derniers sont d’ailleurs souvent considérés comme privilégiés face à la retraite et le climat économique dont ils ont pu bénéficier. Cela ne fait que renforcer l’écart entre les générations et accentue leurs différences. Pourtant, des activités communes pourraient être bénéfiques pour chacun. C’est ce que l’on appelle le lien intergénérationnel : il s’agit de favoriser le contact et l’échange de savoirs entre des personnes d’âge différent dans le but de développer le lien social.

 

Un outil de lutte contre l’isolement des séniors

Selon une étude menée par les petits frères des pauvres, ce sont plus de 300 000 personnes âgées qui se trouvent en situation de mort sociale en France. Cela signifie qu’ils ne rencontrent presque jamais d’autres personnes, qu’ils sont en situation d’isolement.

De nombreux projets de toutes sortes sont alors mis en place par différents acteurs. Ce sont des associations, des villes ou encore des écoles qui mettent en lien les plus jeunes et les séniors. Cela passe par des gestes ordinaires comme une simple discussion ou de l’aide pour les tâches du quotidien, mais ça peut être un vrai plus pour le moral de nos aînés.

Une étude de The American Sociological Association observe d’ailleurs que les liens entre petits-enfants et grands-parents est même un moyen de lutte contre la dépression. Les séniors se sentent alors plus valorisés et plus heureux.

 

De nombreux bienfaits pour les plus jeunes

En plus de rendre service aux personnes âgées, les jeunes générations y trouvent aussi leur compte. En matière d’éducation tout d’abord : plusieurs écoles primaires en France développent des sorties à la maison de retraite sous formes de diverses activités : jardinage, bricolage etc. Les jeunes ont beaucoup à apporter mais aussi à apprendre des séniors.

Dans l’enseignement supérieur aussi, certains choisissent la solution des colocations intergénérationnelles ; cela concerne en France quelques milliers d’étudiants. Au-delà de l’aspect financier, c’est aussi l’occasion de tisser de réels liens d’amitié.

 

Une façon de réinventer le lien social

Développer le lien inter-générationnel est donc une manière de dépasser les préjugés à l’égard des personnes âgés et des jeunes. C’est aussi une initiative en faveur de la solidarité et la conscience collective. Il s’agit également d’un territoire d’innovation : certaines grandes Ecoles l’ont déjà compris et participent pour ce faire à des projets d’action citoyenne. Le but peut être de venir en aide à des personnes âgées ou encore de repenser des solutions mettant au coeur la coopération entre séniors et jeunes.

Partager l'article
Economie Sociale et Solidaire, Séniors

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *