20 janvier 2015

« La génération sandwich » : ceux qui aident à la fois leurs grands enfants et leurs parents vieillissants

Le terme n’est pas connu de tous et pourtant de plus en plus de personnes font partie de « la génération sandwich ».

Vous n’avez jamais entendu ce terme de « génération sandwich » ? N’ayez crainte, nous allons profiter de cet article pour éclaircir cette notion.

Le terme de « génération sandwich » fait référence aux personnes, généralement âgées de 45 à 64 ans, coincées (d’où l’expression « sandwich ») entre les besoins de leurs parents vieillissants et ceux de leurs propres enfants.

En effet, du fait de l’allongement de l’espérance de vie, de plus en plus de personnes se trouvent dans des situations où ils doivent aider leurs parents âgés à faire face à des dépenses de soins grandissantes tout en aidant également leurs propres enfants, souvent fragilisés par la crise économique.

Génération sandwich

Ainsi, selon un sondage publié dans le journal Le Parisien, le 2 décembre 2014, 61% des retraités ont soutenu financièrement leurs enfants au travers d’une donation.

En parallèle de cette aide apportée aux enfants devenus adultes, Serge Guérin, sociologue, rappelle également que 4 millions de personnes âgées retraitées sont les aidants de leurs propres parents ou de leur conjoint.

De plus en plus de retraités ou de personnes approchant de l’âge de la retraite se retrouvent ainsi à devoir concilier leurs propres besoins avec ceux de leurs ascendants et de leurs descendants. Une génération pivot, charnière, « sandwich ».

Cette situation est d’autant plus compliquée à gérer pour ces personnes car ils doivent eux-même faire face à leurs propres charges financières et planifier leur avenir : épargne-retraite, remboursement de prêt, épargne pour les études des enfants… Pour ceux encore en activité, cette source de stress vient s’ajouter à leur travail et à leurs tâches quotidiennes.

Les problématiques auxquelles doit faire face cette génération sandwich met donc en lumière la nécessité d’offrir des solutions d’accompagnement au aidants afin de les soulager autant que possible dans leur rôle.

Le développement de la filière Silver Economie témoigne bien de cette tendance et de ce besoin. La filière est définie par le Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes ainsi : « La Silver économie est l’économie au service des âgés. L’enjeu est crucial : il s’agit de permettre et d’encourager les innovations qui vont nous accompagner dans notre avancée en âge et faire reculer la perte d’autonomie. »

En agissant comme un intermédiaire entre les Seniors, les aidants professionnels du Service à la Personne et les aidants familiaux via une plateforme internet simplifiée, la société Facilien espère faciliter le quotidien de ces aidants de la génération sandwich, notamment en leur fournissant des outils pour assurer leur rôle même à distance : www.facilien.fr

Partager l'article
Séniors

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *