28 novembre 2018

Facilien participe au projet strasbourgeois de e-santé sélectionné par le programme TIGA

Le programme TIGA (Territoires d’Innovation de Grande Ambition), initié par le gouvernement, a sélectionné, en janvier 2018, plusieurs territoires français porteurs de projets audacieux. Ces derniers ont pour buts communs “l’amélioration de la qualité de vie des habitants” et “l’augmentation de la durabilité du territoire”.  Parmi les lauréats, on trouve l’Eurométropole de Strasbourg pour son projet de e-santé.

Le programme TIGA a sélectionné le projet strasbourgeois "La santé en mouvements"


Strasbourg, territoire pionnier dans l’e-santé

Avec sa stratégie Strasbourg Eco 2030, l’Eurométropole souhaitait “mettre l’humain au centre” et utiliser son statut de “laboratoire européen” pour mettre à profit ses capacités de recherches et d’innovation médicale. Le projet soumis par Strasbourg dans le cadre du programme TIGA s’inscrit lui aussi dans cette optique. Il cherche à adresser d’importants enjeux actuels : vieillissement de la population, augmentation des maladies chroniques, taux d’admission élevés en ALD (Affection Longue Durée)…   

Ainsi, le dossier “La santé en mouvements, une ambition partagée” mise sur un double principe de prévention et de suivi. L’objectif sera de prévenir les hospitalisations, en insistant tout d’abord sur l’importance de l’activité physique, mais également en développant des solutions digitales à déployer dans le domaine de la santé. Ces innovations numériques permettront, entre autres, d’assurer un meilleur suivi post-hospitalisation et de faciliter le retour au domicile du patient, afin d’éviter tout risque de réhospitalisation.

Autrement dit, l’Eurométropole et ses partenaires cherchent, avec ce projet, à remettre le patient au coeur de la prise en charge. Grâce à la télémédecine et aux objets connectés, une fois de retour à son domicile, le patient bénéficiera d’un suivi complet et de qualité.


Facilien, un acteur du projet

Le rôle de Facilien dans ce projet est ainsi d’élaborer une plateforme permettant de créer un lien entre toutes les ressources dont le patient aura besoin. La plateforme va centraliser les informations et mettre en relation l’entourage du patient et les services qui lui sont nécessaires (aidants, professionnels de santé, familles, etc.). Pour finir, elle permettra de mettre en place un parcours de soins propre au patient auquel celui-ci pourra se référer.

Les besoins numériques du patient seront d’abord évalués durant la phase de consultation. Ensuite, lors de son passage dans un “hospitel”, lieu de transition entre l’hôpital et le retour à domicile, les outils numériques correspondant à ses besoins lui seront présentés. Il pourra alors se familiariser avec leur utilisation avant de retourner à son domicile.

 

Des partenariats solides et des enjeux de taille pour le projet TIGA

L’Eurométropole s’est entourée de partenaires de qualité avant de soumettre son projet. Ce dernier est ainsi porté par des partenaires territoriaux (Conseil Départemental du Bas-Rhin et Région Grand-Est par exemple), des entreprises de différentes envergures (comme Facilien) et bien évidemment des partenaires spécialistes de la santé, tels que l’IHU (Institut Hospitalo-Universitaire) ou l’Agence régionale de santé.

Être lauréat au programme TIGA signifie que le projet La santé en mouvements” bénéficie d’une subvention et d’un accompagnement de la part du gouvernement. Cela permettra à l’Eurométropole et ses partenaires de développer et de perfectionner le projet. En cas de réussite, celui-ci pourrait être déployé à l’échelle nationale.

Partager l'article
Actualités, eSanté, Facilien, Séniors

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *