9 juin 2015

Quand internet permet de faire le portrait de votre famille

Être à deux endroits à la fois 

A Singapour, il est courant que lorsque des familles se réunissent pour des occasions spéciales elles immortalisent cet événement avec un portrait de famille. Cependant, pour la jeune génération, la tendance à accepter des emplois à l’étranger est croissante. C’est pourquoi, quelques récentes photos de familles se font en l’absence d’un ou deux membres de la famille.

Le photographe singapourien John Clang a trouvé la solution idéale pour combler cette absence. Féru de nouvelles technologies, il utilise un site internet destiné aux appels vidéo : Skype. Cet outil peut contribuer à soulager la dispersion des membres d’une même famille. John Clang a décidé de juxtaposer numériquement les parents et leurs enfants dans un portrait de famille technologique.

La série de photos présente des personnes placées contre un mur blanc où un rétroprojecteur diffuse en direct le reste des membres de leur famille via Skype :

skype 3

Une solution simple pour des familles dispersées 

Clang vit à New York et sa famille vit à Singapour. Il a d’abord testé ce système avec sa propre famille, puis aidé par les ambassades et les contacts de ses amis, il est entré en contact avec d’autres familles divisées entre Singapour et les quatre coins du monde.

Les personnes basées à Singapour se tenaient devant leurs ordinateurs, webcam branchée, et appelaient leurs proches éloignés via Skype. Dans différents endroits, Clang a projeté l’image Skype sur un mur, puis a photographié le résultat. Photoshop n’a même pas été nécessaire. Le photographe déclare finalement que le processus est assez simple afin que des gens du monde entier puissent tirer profit de cette époque de mondialisation.

skype 4

Les réunions de famille du futur 

 »Skype comble le manque pour des familles qui sont géographiquement éloignées » affirme Clang.

Une des personnes photographiée s’appelle Alexia Wai-Chun Tye, 50 ans, conseillère en investissements. Elle vit à Paris depuis 1999. Sa fille de 24 ans, Stephanie Chi-Weng Tsui, a fait ses études à Londres, mais est retournée à Singapour pour son travail. La mère, Tye a posé dans son appartement parisien avec son partenaire, un français de 57 ans, tandis que sa fille posait avec un beau sourire à Singapour.

Tye dit avec satisfaction, « c’était comme une réunion de famille virtuelle. » (photo ci-dessous)

skype 5

Suite au succès engendré par ses portraits photo numériques, Clang a fait une exposition de ses portraits au Musée national de Singapour en 2013.

Cette exposition, intutilée « Being Together » (Être ensemble), nous prouve encore une fois que les nouvelles technologies sont une opportunité afin de renforcer le lien familial.

Partager l'article
Internet facile

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *