7 juin 2017

A quoi sert l’argent récolté lors de la journée de solidarité ?

Qu’est-ce que la journée de solidarité ?

Mise en place en 2004, la journée de solidarité a pour objectif de financer une meilleure prise en charge des personnes en perte d’autonomie.

Pour les travailleurs il s’agit d’une journée travaillée mais non payée.
Les employeurs publics et privés reversent une contribution de 0,3% de la masse salariale (équivalent au coût d’une journée de travail) à la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA).

Le Lundi de Pentecôte était la journée initialement choisie pour cette journée de solidarité mais depuis 2008 les entreprises peuvent fixer librement les dates et modalités de cette journée de solidarité. Les entreprises peuvent ainsi choisir un autre jour férié, répartir ce temps de travail non payé au cours de l’année, demander aux salariés de renoncer à un jour de RTT ou de congés payés ou encore décider d’offrir cette journée aux salariés.

Il est à noter que les revenus du capital (sauf l’épargne populaire) sont également soumis à cette contribution de 0,3%.

Une Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie (CASA) a également été mise en place depuis avril 2013. Cette contribution concerne les retraités imposables qui doivent alors reverser 0,3% de leurs pensions de retraite, d’invalidité ou de préretraite.

La Contribution de Solidarité Autonomie ainsi que la Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie sont gérées par le CNSA qui a réalisé une infographique afin d’aider à comprendre comment sera alloué l’argent récolté lors de cette journée de solidarité en 2017. Nous en partageons les principaux résultats dans cet article.

A quoi servira l’argent récolté lors de la journée de solidarité 2017 ?

La Contribution de Solidarité Autonomie collectée en 2017 devrait atteindre un montant de 2,37 milliards d’euros.

Voici les usages qui seront faits de la CSA :

  • 1,420 milliards d’euros sera alloué au bénéfice des personnes âgées : 946,6 millions d’euros iront aux établissements et services médico-sociaux et 473,3 millions seront consacrés à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)
  • 946,6 millions d’euros seront alloués au bénéfice des personnes handicapées : 615,3 millions d’euros seront utilisés pour la prestation de compensation du handicap et le fonctionnement des maisons départementales des personnes handicapées. Enfin, 331,3 millions d’euros seront consacrés aux établissements et services médico-sociaux.

La CASA devrait elle atteindre 748,9 millions d’euros en 2017. Un montant qui permettra de :

  • revaloriser l’allocation personnalisée d’autonomie à domicile,
  • renforcer l’accompagnement des proches aidants,
  • mener des actions de prévention de la perte d’autonomie
  • réhabiliter les résidences autonomie
  • abonder les fonds départementaux de compensation du handicap.
Source infographie : CNSA
Source infographie : CNSA

 

Partager l'article
Non classé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *